L’OPPORTUNITÉ NORD-AMÉRICAINE

La province de Québec, au Canada, héberge un important joueur de l’industrie du graphite. La mine du Lac-des-Îles, seule exploitation significative en Amérique du Nord, est détenue par Imerys Graphite & Carbone, un conglomérat industriel français avec une valeur de marché d’environ 6,4 milliards d’euros. Toutefois, Imerys a déclaré que la mine cesserait ses activités en 2020 ayant épuisé ses ressources (source : Graphite and Graphene Conference, F. Corti, Berlin, décembre 2014). Cela représente donc une opportunité d’affaires intéressante pour Nouveau Monde Graphite.

Enquête géologique héliportée

En 2015, nous avons découvert via une enquête géologique héliportée de 10 000 km2 un gisement de classe mondiale dans le même cadre géologique à 120km de la mine du Lac-des-Îles. Nous avons alors exploré la zone aujourd’hui connue comme le Dépôt Matawinie ou Bloc Tony.

« La localisation stratégique de notre projet minier, à quelques 150 km au nord de Montréal dans la région de Matawinie, nous positionne de manière concurrentielle pour desservir le marché nord-américain en constante expansion et servir l’économie de demain. »

Le dépôt est divisé en plusieurs zones. Pour le moment, puisqu’elle représentait les réserves probables les plus avantageuses tout en affectant le moins possible la communauté de Saint-Michel-des-Saints, seule la zone Ouest est exploitée par Nouveau Monde. De plus, elle est facilement accessible grâce aux routes forestières existantes et à sa proximité des routes asphaltées et des lignes électriques à haute tension, nécessaires au développement de nos activités. La ressource contenue par la fosse de la zone Ouest ne représente qu’une partie des ressources minérales totales identifiées à ce jour sur le dépôt Matawinie. Ces dernières comprennent 59,8 millions de tonnes titrant 4,35 % de carbone graphitique (« Cg ») de ressources indiquées en utilisant une teneur de coupure de 2,20 % Cg.

Vous pouvez vous référer communiqué de presse émis le 25 octobre 2018 pour plus de détails.

SURVOL BLOC TONY

AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL

Étude de Faisabilité concluante*

Les résultats techniques de notre étude de faisabilité indiquent que la rentabilité du graphite de notre propriété Matawinie justifie l’exploitation de notre gisement situé à Saint-Michel-des-Saints.

Extraction minière

  • Seule la zone Ouest du dépôt Matawinie est prise en considération dans les résultats de l’étude
  • L’exploitation minière est entièrement effectuée à ciel ouvert à l’aide de pelles et camions électriques
  • Le calendrier de production minière est limité à un quart de travail de 16 heures, 5 jours par semaine afin de réduire l’impact social du projet
  • L’exploitation minière sera faite par un entrepreneur minier sous la supervision de Nouveau Monde
  • La durée de vie de la mine est de 25,5 ans, avec une réserve probable totale diluée de 59,8 Mt à une teneur de 4,35 % Cg

Opérations

  • Production annuelle de 100 000 tonnes de concentré de graphite
  • Teneur moyenne diluée de 4,35 % Cg contenue dans la minéralisation durant la DVM
  • Taux de récupération du graphite supérieur à 94 %
  • Pureté du produit fini/concentré supérieure à 97 % Cg
  • Ratio stérile/minerai (DVM) de 1,06:1.

* Mise en garde: Il n’existe aucune certitude que les prévisions économiques, sur lesquelles cette ÉF repose, seront réalisés.

Réserves minérales

L’estimation des réserves minérales a été préparée par MC-DRA, en utilisant l’estimation de ressources minérales préparée par SGS Canada Inc. – Geostat de Blainville, Québec et publiée par Nouveau Monde le 27 juin 2018. Les réserves minérales incluent les ressources minérales indiquées, identifiées comme étant économiquement exploitables et prennent en considération les pertes minières et un facteur de dilution. De plus, l’estimation des réserves minérales prend en compte la conception d’une fosse opérationnelle qui constituera la base du plan de production. Cette conception de la fosse utilise la coquille économique issue de l’optimisation minière comme ligne directrice. Elle prend en compte les contraintes géotechniques, le lissage des parois de la fosse, ainsi que l’ajout de rampes pour accéder au fond de la fosse et s’assure de la possibilité d’exploiter la fosse avec les équipements choisis.

L’ÉF montre un taux moyen d’alimentation en minerai de la fosse d’environ 9 200 tonnes par jour basé sur un horaire de travail proposé pour la fosse de 5 jours / semaine, deux (2) quarts de travail de huit (8) heures par jour (16 heures de travail par jour), une durée de vie de la mine de 25,5 ans avec un ratio moyen de stérile/minerai de 1,06: 1. La portion exploitable des réserves a été établie en fonction d’une teneur de coupure économique de 2,20 % Cg.

Après avoir considéré une dilution de 5 % et les pertes minières, les réserves minérales extraites au cours de la durée de vie de la mine totalisent 59,8 Mt à une teneur de 4,35 % Cg dans la catégorie Probable.

Description Côté Ouest
(Éponte supérieure)
Valeur
Côté Est
(Éponte inférieure)
Valeur
Unité
Taille des bancs (double banc) 10 10 m
Largeur des bermes 7 6,2 m
Décalage de dynamitage 3 1,2 m
Largeur de la rampe et de la route de transport 15 15 m
Angle de face des bancs 75 75 degrés
Angle global de la pente 55 60 degrés

Les infrastructures de la mine ont été conçues pour faciliter une gestion environnementale efficace tout en limitant l’impact sur les communautés avoisinantes. L’usine de traitement et la halde de résidus et stériles miniers sont localisées à moins de 500 mètres de la fosse afin de réduire les temps de cycle des camions et de réduire les coûts d’exploitation du projet. De plus, le plan minier conçu pour l’ÉF considère le remblayage progressif de la fosse avec les stériles et les résidus miniers afin de minimiser l’empreinte environnementale du projet et permettre la réhabilitation progressive du site tout au long de la durée de vie de la mine. Le plan novateur pour la gestion en co-disposition des stériles et des résidus miniers, ainsi que les infrastructures de gestion des eaux, ont été conçus par SNC-Lavalin Inc.

Traitement et récupération

  • Taux de traitement annuel moyen : 2.35 Mt de minerai
  • Production annuelle moyenne : 100 000 tonnes de concentré de graphite
  • Récupération moyenne du graphite : au-dessus de 94 %
  • Pureté du produit fini : supérieure à 97 %

Le concentrateur Matawinie combine une technologie éprouvée et des idées novatrices pour concevoir un schéma de procédé robuste avec des récupérations de graphite remarquablement élevées. Depuis l’étude de préfaisabilité, des essais supplémentaires en circuit fermé effectués chez SGS Mineral Services ont démontré qu’une récupération de plus de 94 % est réalisable tout en maintenant une pureté du produit supérieure à 97 %.

Le schéma de procédé est constitué de concassage dans la fosse, suivi de plusieurs étapes de broyage et de circuits de séparation par flottation. Le concentré de graphite est ensuite filtré, séché et classé en quatre (4) produits de haute pureté.

Taille des paillettes Distribution (%) Teneur (% Ct) Tonnes de produit
+48 mesh 15% 97,3% 14 800
+80 mesh 33% 96,7% 33 400
+150 mesh 28% 97,6% 27 700
-150 mesh 24% 97,8% 24 100
Total 100%   100 000

NB: Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre aux totaux indiqués.

Les résidus miniers sont traités par flottation et séparation magnétique pour produire deux (2) flux : des résidus sulfurés et des résidus non sulfurés. Ces flux sont épaissis et filtrés avant d’être transportés vers les haldes de co-disposition.

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE

NI 43-101: ÉTUDE TECHNIQUE DE PRÉFAISABILITÉ ACTUALISÉE (VERSION FINALE)

CLIQUEZ ICI POUR LA CONSULTER

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE

NI 43-101: ÉTUDE TECHNIQUE DE FAISABILITÉ

CLIQUEZ ICI POUR LA CONSULTER