Prix des matériaux de batteries en 2018 – Le graphite sphéronisé, le seul qui a connu une augmentation

Source: Cet article a été écrit originalement en anglais par Nouveau Monde Graphite.

On aura vu en 2018, une continuation des excellentes nouvelles en ce qui a trait aux ventes de véhicules électriques, aux déploiements de systèmes de stockage d’énergie et à la production de batteries lithium-ion.  Les chiffres officiels des ventes de VÉs et d’hybrides-rechargeables ne sont pas encore publiés (Insideevs.com) mais les indications sont qu’ils vont dépasser les 2 millions d’unités à l’échelle mondiale (dont la majorité sont de purs électriques).  La croissance dans les systèmes de stockage d’énergie s’est accélérée avec des projets toujours plus gros.  Par exemple, Tesla est en train de travailler sur un projet de 1 GWh de stockage en Californie.  C’est la première fois, à notre connaissance, qu’un projet de stockage d’énergie est planifié pour atteindre le GWh.  Pour vous donner une idée de ce que représente 1 GWh, c’est suffisamment de batteries pour produire 16,000 Tesla Model 3 avec l’autonomie moyenne (mid-range).

Alors que la capacité mondiale de production de batteries lithium-ion a augmenté durant l’année pour dépasser les 150 GWh, cette capacité n’est qu’une fraction de ce qui est prévu dans 10 ans.  Au moment où nous écrivons ces lignes, Benchmark Minerals Intelligence (BMI) de Londres prévoie que la capacité de production pourrait atteindre 1.45 TWh (1450 GWh) si tous les plans touchant 68 méga-usines qui sont soient annoncées ou en voie d’expansion/construction se réalises.  

Donc, de très bonnes nouvelles émanant des industries qui produisent et consomment les batteries lithium-ion, ce qui constitue le fondamental d’un investissement dans la transition énergétique via les matériaux de batteries.  Malgré cela, le sentiment dans le marché a tourné au négatif en début de 2018.  Tous les prix des principales matières premières servant à fabriquer les batteries lithium-ion ont reculés en 2018 sauf pour le graphite.  Le graphite sphéronisé s’est apprécié de 15% durant l’année selon Fastmarkets alors que BMI parle plutôt d’augmentations de 20% à 26% entre les grades de 10, 15 et 25 micron.  Cette augmentation est dû à une demande en hausse provenant des producteurs de matériel d’anode.

Au niveau des exportations chinoises de graphite sphéronisé, BMI rapportait une augmentation de 39% lors de sa mise à jour mensuelle de décembre, également dû à la forte demande des producteurs de matériel d’anode du Japon et de la Corée du sud.  Finalement, en ce qui concerne le prix des flocons, Fastmarkets et BMI s’entendent qu’ils sont demeurés stables tout au long de l’année.

Article de Fastmarkets (spécialistes de l’industrie minière): https://www.metalbulletin.com/Article/3850557/2018-REVIEW-10-things-that-defined-the-battery-raw-materials-markets-this-year.html

Please follow and like us:
RSS
Facebook
Google+
http://nouveaumonde.ca/prix-des-materiaux-de-batteries-en-2018/
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *